Citation de la semaine:

"Nous devons apprendre à choisir nos pensées comme on choisit nos vêtements chaque jour. C'est un pouvoir que nous pouvons cultiver" - Elizabeth Gilbert

Nouvelles

  • La Clinique a le plaisir d’accueillir un nouveau psychologue dans son équipe: Dr Sacha Daelman. Vous pouvez consulter sa fiche ici.

Partagez nous:

Suivez nous sur Facebook  Lien vers FacebookLien vers Facebook

Approche psychothérapeutique privilégiée à notre clinique

Posté le 2015/12/07

Par Cathy Cloutier, M.Ps., psychologue

 

Dans le cadre de sa pratique, chaque psychologue intervient habituellement selon une orientation théorique principale, tout en intégrant souvent des stratégies et techniques provenant de d’autres approches dans le but d’offrir un traitement plus adapté aux problèmes de la personne qui consulte.

Les professionnels de la Clinique de Psychologie Sainte-Thérèse sont spécialisés au départ dans l’utilisation de la Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) en raison de son efficacité prouvée scientifiquement par des études sérieuses, en particulier pour le traitement des troubles anxieux (ex. : trouble panique, anxiété généralisée, phobie sociale, trouble de stress post-traumatique, etc.) et des troubles de l’humeur (ex. : dépression, bipolarité, etc.).

La TCC vise la modification des pensées et des comportements influençant négativement les émotions et l’humeur. Elle privilégie d’abord la résolution des difficultés actuelles de la personne et ne va qu’au besoin s’intéresser à la compréhension de leur origine dans le passé.

Les principales stratégies d’intervention propres à la TCC consiste entre autres à :

Comprendre le lien entre les pensées, les émotions et les comportements

La correction des pensées biaisées affectant négativement l’humeur

La résolution adaptée des problèmes

Les jeux de rôles

L’accompagnement dans le processus d’exposition visant à faire face aux situations anticipée

La Thérapie cognitivo-comportementale est généralement considérée comme étant interactive et plutôt structurée, proposant des exercices à effectuer entre les séances et d’une durée à court ou moyen terme.

En terminant, il est important de se rappeler que comme pour toute approche psychothérapeutique, une bonne relation entre le psychologue et la personne qui consulte s’avère essentielle pour le bon déroulement d’une thérapie cognitivo-comportementale.

Pour en savoir davantage sur cette approche et comment elle peut vous aider :

Être bien dans sa peau : traitement éprouvé cliniquement pour vaincre la dépression, l’anxiété et les troubles de l’humeur, David D. Burns.